Ode à la machine

David Desjardins aime passionnément le vélo, mais aussi les vélos. Il livre ici un hommage à ces objets de désir et de plaisir, avec lesquels il a l'impression de fusionner et qui lui procurent des moments de pur ravissement.

Monsieur Panache

Bruno Langlois possède une qualité qui a fait de lui un cycliste professionnel redoutable : le courage d’aller prendre du vent et de tenter ce qui paraît parfois impossible. Un désir de réussir qu’il transpose désormais dans ses activités d’entrepreneur et de coach. Portrait d’un cycliste qui aime faire la course en tête. À vélo comme dans la vie.

La guerre contre soi

«J’arrête.» «C’est trop dur.» «Je suis plus capable.» Ça vous rappelle quelque chose? C’est la voix qui hante David Desjardins lors des moments où il aimerait avoir des encouragements. Apprenez comment il contrôle ses pensées négatives et ce que ça lui apporte d’avoir le dessus.

Tous les capteurs de puissance ne sont pas nés égaux

Il vous est peut-être déjà arrivé de comparer vos watts intérieurs avec ceux d’un autre cycliste à l’entraînement en vous étonnant qu’il en pousse plus que vous alors que vous êtes plus fort que lui sur la route. Ou encore d’être complètement largué dans une course sur Zwift même si votre puissance peut en faire trembler plus d’un. La réponse à ces énigmes est simple : les power meters ne sont pas tous nés égaux.

Et le plaisir?

Le sport, c’est dur. Certains n'arrivent pas à comprendre pourquoi les athlètes continuent de malgré la douleur. David Desjardins nous témoigne de sa relation amour-haine avec la douleur. Il nous partage pourquoi il aime repousser ses limites et comment il en retire du PLAISIR.

David Maltais, le cycliste décontracté

David Maltais gravite autour du cyclisme québécois depuis près de 20 ans. Autrefois adepte des Mardis de Lachine, il est passé par le triathlon pour finalement aboutir dans le Team Gris, une équipe qui n’en est pas vraiment une. Auteur du blogue Le Livre gris et partisan du plaisir et de la découverte avant tout, il nous parle ici de sa démarche, au clavier comme au guidon.