All in Histoires

Ode à la machine

David Desjardins aime passionnément le vélo, mais aussi les vélos. Il livre ici un hommage à ces objets de désir et de plaisir, avec lesquels il a l'impression de fusionner et qui lui procurent des moments de pur ravissement.

David Maltais, le cycliste décontracté

David Maltais gravite autour du cyclisme québécois depuis près de 20 ans. Autrefois adepte des Mardis de Lachine, il est passé par le triathlon pour finalement aboutir dans le Team Gris, une équipe qui n’en est pas vraiment une. Auteur du blogue Le Livre gris et partisan du plaisir et de la découverte avant tout, il nous parle ici de sa démarche, au clavier comme au guidon.

Le phénomène Gravel Bike et Bikepacking

L’objectif du Gravel bike: envoyer les cyclistes sur toutes les routes, peu importe l’état de celles-ci. Et ainsi ouvrir le territoire cyclable, répondant du même coup à un désir de liberté, à l’envie de s’émanciper de l’asphalte pour entrer dans le paysage par de nouvelles portes et conquérir de nouveaux lieux de nos campagnes, forêts et montagnes.

L'épreuve Rasputitsa vécue par Math Bélanger

En Russe, Rasputitsa c’est la période de l'année où une grande partie du territoire Sibérien se transforme en mer de boue. Mais Rasputitsa c’est aussi une course de gravelle dans le nord-est des Etats-Unis, à Burke Mountain, qui avait lieu samedi sous des conditions dignes de son nom. Voici le récit de l’évènement :

David Desjardins : Toucher aux étoiles

L’effort qui m’amène au-delà de mes limites, lui, m’ouvre de nouvelles portes. À l’intérieur de moi-même. Lorsque je les pousse, ce qui s’y trouve n’appartient qu’à moi. C’est une victoire contre un ennemi invisible qui m’habite et tente de me convaincre que je suis faible. C’est l’indicible fierté d’avoir remporté une bataille contre soi. C’est mon intime manière de toucher aux étoiles.