Les roues ENVE et les «nipples» cachés

Les roues ENVE et les «nipples» cachés

Les composantes ENVE n’ont pas besoin de faire leurs preuves en matière de qualité. La marque américaine fait mentir la croyance populaire qui veut qu’une composante de vélo de plus grande qualité (lire ici : plus chère) se brise plus facilement. Les roues ENVE, particulièrement, sont reconnues comme étant faites tough. Quel est leur secret? Tout se trouve dans les petits détails. 

Basée à Ogden en Utah, l’entreprise ENVE Composites possède une philosophie axée sur la spécificité des roues. Sa gamme est segmentée en plusieurs types de vélos : route, CX/gravel, montagne. Chacune des gammes est elle-même divisée en plusieurs modèles. Par exemple, la gamme de montagne compte neuf types de roues, chacune étant destinée à un usage et à un terrain précis. Cross-country compétitif, vélo de descente? À chaque activité sa roue.

Toutes les roues ENVE partagent trois points communs : elles sont entièrement fabriquées aux États-Unis, elles sont en fibres de carbone et elles ont des nipples cachés. 

Roues de Greg Minnaar après les essais de la Coupe du monde à Lourdes, en France. Beaucoup de bouette, mais toujours pas de «nipples».

Roues de Greg Minnaar après les essais de la Coupe du monde à Lourdes, en France. Beaucoup de bouette, mais toujours pas de «nipples».

En plus d’être plus esthétiques, les roues aux nipples cachés ont un aérodynamisme incomparable. Ça pèse donc dans la balance pour les roues de route ou de triathlon, mais pas pour celles d’enduro ou de gravel.

Pourquoi, alors, opter pour ce design? La raison est simple : pour que l’utilisateur apprécie son expérience, autant sur le plan des sensations sur le vélo que de l’entretien. Le problème des roues qui se faussent facilement ou sur lesquelles il est difficile de terminer une ride parce que les rayons cassent était une préoccupation importante dans le développement des roues ENVE. Remplacer un rayon ou remettre de la tension de temps en temps est un mal nécessaire, mais il n’est pas souhaitable (ni agréable) de devoir accomplir ces tâches régulièrement. 

Les technologies ENVE

ENVE utilise trois technologies liées aux nipples cachés, qui éliminent les tours chez le mécano ou les interruptions de ride au beau milieu de la journée. 

Les trous de rayons moulés

Lors du design d’une roue, il est important de garder la fibre le plus intacte possible. Il est donc peu recommandé d’y percer des trous, ce que font la plupart des fabricants. ENVE utilise une technologie de moulage qui permet d’avoir une fibre continue et un épaulement du nipple plus rigide. Cela va sans dire, l’ajout de matériel à cet endroit rend la fabrication plus complexe. Mais les roues sont plus légères sans que la solidité soit compromise.

Source : ENVE Composites

Source : ENVE Composites

Les géométries réduites

En plus d’utiliser une technologie de moulage qui remplace le perçage traditionnel, ENVE a opté pour des trous de petite dimension, beaucoup plus solides qu’un gros trou qui laisse passer un nipple. De plus, les petits trous requièrent moins de matériel de support (nipple seat) puisqu’ils sont géométriquement plus solides.

Source : ENVE Composites

Source : ENVE Composites

Les nipples articulés 

Les roues en carbone n’ont pas toujours eu bonne presse côté durée de vie des rayons. Étant donné les techniques de perçage utilisées par la plupart des fabricants, il fallait épaissir les jantes afin d’assurer leur solidité. Les rayons ou les nipples étaient alors un peu tordus et soumis à une tension qui pouvait causer une rupture du rayon ou parfois même de la jante. En ajoutant des nipples articulés, ENVE s’assure de laisser le rayon faire son chemin au travers de la jante, sans générer de forces indésirables. 

Source : ENVE Composites

Source : ENVE Composites

Et l’entretien?

Une question fort pertinente se pose maintenant : si les nipples sont cachés, est-ce compliqué de faire l’entretien? 

En parlant avec les techniciens chez On The Edge Canada, on se rend vite compte que l’assemblage des roues se fait aussi bien, sinon mieux qu’avec n’importe quelle autre roue sur le marché. «Les nipples qui ne sont pas apparents permettent une meilleure surface d’appui, ce qui répartit le poids du serrage. Il est plus facile de valider la tension étant donné la liberté du rayon dans la jante», explique Philippe St-Laurent d’On The Edge Canada. 

En ce qui concerne les bris et les réparations, il précise : «Évidemment, très peu de gens peuvent travailler sur ces roues. En cas de bris, comme la roue a été montée par un technicien certifié et devrait donc être à la tension recommandée, ça ne devrait pas être un problème à réparer.»

Bref, les nipples cachés sont là pour rester. Ils ne sont pas seulement esthétiques, ils sont grandement fonctionnels et permettent une meilleure expérience cycliste. Ayez une pensée pour ce genre de détails techniques lors de votre prochain achat de roues, afin de vous assurer d’avoir du matériel performant, mais aussi durable. 


Une partie de ce texte est une adaptation libre et en français du texte ENVE Composites: What’s with the Internal Nipples?

 

Ode à la machine

Ode à la machine

Charger ses batteries au sucre

Charger ses batteries au sucre

0