Consultation en nutrition sportive

Consultation en nutrition sportive

Son vélo de ville est stationné devant la vaste porte de garage du Vélo Cartel. Elle revient tout juste d’une fin de semaine de cyclotourisme dans les hauteurs de Charlevoix. De nageuse émérite à cycliste mordue, la nutritionniste Catherine T. Guy semble avoir terminé sa conversion. Mutation qu’elle doit au triathlon, qui lui a permis de vivre ses premiers véritables émois sur roues.

 «J’aime l’expérience qui vient avec le vélo : l’exploration de nouvelles routes, la découverte de soi dans l’effort, le dépassement, le sentiment de plénitude après une longue sortie, énumère-t-elle. Et puis il y a l’idée des petites destinations qui m’amuse aussi : la coffee ride, aller manger une crème glacée...» Son sourire trahit un sentiment qui la porte, un amour du vélo dont la seule évocation suffit à la rendre heureuse.

 La voilà qui ajoute donc son enthousiasme au nôtre, nouvelle collaboratrice évoluant dans l’orbite de Vélo Cartel à titre de nutritionniste.

 Le mystère de la bouffe

«Je sais que l’alimentation est la bête noire de plusieurs athlètes, la chose qu’ils comprennent mal et négligent», dit Catherine.

 C’est aussi ce que nous avons constaté auprès de notre clientèle, et nous cherchions à proposer un avis d’expert plutôt que de livrer des conseils génériques, auxquels il manque la personnalisation.

 C’est ce genre d’évaluation individuelle, de suivi et de recommandations qu’offrira Catherine. «Je vais pouvoir venir en aide aux gens qui s’entraînent et qui veulent simplement mieux manger au quotidien ou être accompagnés dans un processus de perte de poids, mais aussi aux athlètes qui souhaitent optimiser leur alimentation pour en retirer tous les gains possibles», explique-t-elle avec le même enthousiasme que lorsqu’elle parle de vélo.

 Défaire les mythes

«Ce qui m’intéresse dans l’alimentation sportive, c’est qu’il existe beaucoup de recherche, de documentation, et que les résultats peuvent différer un peu aussi chez chaque individu, poursuit-elle. Il y a des mythes à défaire, et des habitudes ancrées qu’il faut parfois repenser.»

 Doit-on se gaver de gels avant un entraînement? Comment vaincre les maux d’estomac lors de longs efforts soutenus? Comment intégrer de nouveaux aliments de performance? Quoi manger et quand afin de se donner toutes les chances d’atteindre ses objectifs?

 Demandez à Catherine pour voir.

Claudette_01_FB.jpg
Avec une bonne évaluation, tu débuteras

Avec une bonne évaluation, tu débuteras

C’est quoi ça du cyclocross (CX)?

C’est quoi ça du cyclocross (CX)?

0